Cerro Negro, Masaya, Telica, Maderas, Momotombo y Cosiguina

Volcans actifs du Nicaragua

 

Au Nicaragua, une chaîne de volcans s’étend le long de la côte Pacifique. Aujourd’hui, seulement 7 des 50 volcans du pays sont considérés comme actifs. Beaucoup de ces volcans offrent de belles possibilités d’activités telles que la randonnée, l’escalade, le camping et baignade dans les lacs de cratère.

 

VOLCAN CERRO NEGRO 

Volcan proche de Leon. Ascension du Cerro Negro, se fait environs en 1h30 d’ascension pour ce volcan à 450m d’altitude, son ambiance lunaire : le cratère principal est recouvert d’un manteau de soufre, qui crache en permanence des vapeurs sulfureuses. Panorama splendide sur une partie de la chaîne volcanique « Los Maribios ».
La descente se fait sur une pente recouverte de cendre noir à pied ou en luge. Expérience inoubliable !

 

LE VOLCAN MASAYA 

Proche de Massaya et ed Granada. Parque Nacional Volcán Masaya a une superficie de 54 km² et comprend deux volcans ainsi que cinq cratères. Les volcans sont entrés en éruption à plusieurs reprises dans l’histoire, et puisqu’ils étaient craints par les peuples autochtones et les colons espagnols, ces derniers ont alors baptisé le volcan actif « La Boca del Infierno » (la bouche de l’enfer). De nos jours, nous pouvons nous rendre jusqu’au bord du volcan et se pencher pour observer le cratère impressionnant, qui émet continuellement de la fumée et des gaz soufrés. À partir de ce cratère, il est possible de partir en randonnée sur différents sentiers menant à d’autres cratères et à la cave de chauves-souris Tzinancanostoc. En forte activitée depuis 8 mois.

 

LE VOLCAN TELICA

Proche de Leon. Proche de Leon. Le volcan est situé à environ 30 km de León, il mesure 1,061 mètres avec un énorme cratère de près de 200 mètres de profondeur et 700 mètres de diamètre. Profitez d’une randonnée à travers des champs de maïs et de la nature en dehors des sentiers battus pour se rendre au pied du volcan, puis l’ascension est modérément difficile. Lorsqu’il fait sombre, vous pourrez voir la lave bouillante et brillante dans les profondeurs du cratère. (durée totale: 6 heures) En raison de la longueur du voyage, il est possible de passer la nuit au pied du cratère.  

 

 

VOLCAN COSIGUINA

Dans le Nord du Nicaragua et tres peu visité. Le volcan Cosigüina (ou « vigile du Pacifique ») est un volcan qui fait face au Nicaragua, Honduras et Le Salvador. Il se trouve dans une réserve naturelle (Reserva Natural Volcan Cosigüina) de quelques 15 000 hectares qui occupe le centre de la péninsule du même nom, péninsule qui sépare le Golfe de Fonseca de l’Océan Pacifique. Outre le volcan, cette réserve, couverte d’une forêt tropicale sèche, sert d’habitat au singe araignée et plusieurs autres especes.  

 

 

VOLCAN MADERAS

Ce volcan est le plus petit de 2 volcans sur l’Île d’Ometepe, mais culmine tout de même à plus de 1 300 mètres. Contrairement à l’autre volcan sur l’île, Concepción qui est notamment l’un des plus exigeants à escalader, le volcan Maderas n’a jamais été connu actif. La randonnée pour se rendre au sommet prend environ trois heures et demie, puis, il est possible de continuer la descente vers la lagune pour y observer la faune. (durée totale: 6 heures, niveau: moyen)  

 

 

VOLCAN MOMOTOMBO

Momotombo est le symbole du Nicaragua par sa forme très symétrique et a marqué l’histoire en 1609 lorsqu’une violente éruption a obligé les habitants de l’ancienne ville coloniale de León (León Viejo) à déménager plus loin du volcan. Puisqu’en 1905, il est également entré en éruption et que, récemment en Avril 2000, de l’activité volcanique été mesurée; il faut l’obtention d’un permis de la société qui gère la centrale géothermique pour être en mesure de monter ce volcan dû aux températures élevées (dépassant 500°C). (durée totale: 8 à 10 heures, niveau: difficile)